De 2017 à septembre 2018, le Gabon a réglé plus de 477 milliards fCfA de dette

Partager...
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter

Les projets d’endettement font désormais l’objet d’une analyse approfondie par un collège d’experts qui examinent les projets concernés, tout en s’assurant que ces derniers rentrent dans la stratégie de développement du pays.

Cette option fait suite aux préoccupations soulevées par certains crédits dont l’utilisation n’a pas donné satisfaction quant aux objectifs de développement du pays et des retards observés dans le règlement de créances de certains partenaires. «En matière de stratégie d’endettement, je voudrais vous rappeler que le gouvernement a adopté en 2014 une stratégie financière ayant pour objectif de placer notre pays comme un émetteur de référence sur le marché financier e la Cemac, et une valeur sûre des émetteurs émergents sur le marché financier international, tout en renforçant son profil auprès des bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux», souligne le ministre de l’Economie.

S’agissant du règlement de la dette du pays, le ministre de l’Economie indique que depuis 2017, les règlements globaux de la dette du Gabon à fin septembre 2018 se chiffrent à 477 milliards FCFA. Ceux-ci sont répartis entre 264,75 milliards FCFA de paiements extérieurs et 213,25 milliards FCFA de paiements intérieurs. «Ces chiffres ne prennent pas en compte les paiements effectués à la veille de la présentation du dossier du Gabon au Conseil d’Administration du FMI», explique Jean-Marie Ogandaga, ministre de l’Economie. «Ces efforts ont été consentis dans un contexte particulier marqué, notamment par des décalages dans les dates des décaissements des appuis budgétaires attendus de certains de nos partenaires au développement », a poursuivi le ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *