Intempéries des mois de mai et juin : près d’un milliard d’euros de dégâts, selon les assureurs

Les assureurs font les comptes après les intempéries qui ont frappé l’ouest de la France aux mois de mai et début juin. Les chiffres seront confirmés dans les prochaines semaines, mais les premières estimations des dégâts tournent autour du milliard d’euros.

Les assureurs français ont commencé à évaluer les dégâts occasionnés par les intempéries survenues dans l’ouest du territoire en mai et juin. Pour les épisodes orageux du 20 au 23 mai, France Assureurs, la fédération française de l’assurance, a estimé la facture mercredi 8 juin à 320 millions d’euros. Il s’agit, à ce stade, d’une estimation qui concerne au total 93 000 sinistres recensés.

La deuxième vague n’est pas encore chiffrée précisément mais, selon un premier bilan, les violents orages qui ont traversé le pays durant le week-end de la Pentecôte devraient coûter au moins le double, entre 650 et 850 millions d’euros. Ces données ne concernent pas les 15 blessés recensés – dont deux graves – et le décès d’une femme à Rouen. Outre ces victimes, les deux postes principaux de coûts sont les dommages automobiles et les habitations. Les assureurs parlent d’un phénomène météorologique inhabituel.

Laisser un commentaire